Où placer son argent au meilleur taux ?

Où placer son argent au meilleur taux ?

Argent meilleur taux

Aujourd'hui, la recherche d'un placement qui rapporte n'est pas chose aisée. Les meilleurs placements du moment sont ceux qui soumettent les investisseurs à des taux relativement bas, une fiscalité réduite voire inexistante, en contrepartie de l'absence des risques et un investissement entièrement sécurisé.

Cela reste avantageux dans la constitution d'un patrimoine financier sûr, mais pour certaines personnes, le placement d'argent au meilleur taux peut être une priorité et dans ce contexte, les produits d'investissement classiques ne sont pas à privilégier. A quel support de placement faut-il alors se souscrire pour bénéficier du meilleur taux ?

Les placements sécurisés ne génèrent pas les meilleurs taux

Placer son épargne à court terme de manière entièrement sécurisée dans les livrets bancaires classiques comme le Livret A, est incontestablement la meilleure option pour solidifier un capital.

Sans risque, sans frais, et entièrement disponible, ce type de placement génère pourtant un taux d'intérêt très bas et net de 0,75 %. Ce n'est pas beaucoup, mais c'est toujours mieux qu'un taux négatif.

Dans le même contexte, ouvrir un PEL (Plan d'Épargne de Logement) ne représente pas grand-chose en terme d'épargne. Il ne rapporte que 1 % brut, avec 0,85 % net sur les prélèvements sociaux. En revanche, investir son argent sur un PEL plus ancien peut être deux fois plus rentable que les contrats actuels.

Dans les deux cas, l'investissement est toutefois entièrement sécurisé ce qui en fait leur principal point fort. Mais dans la mesure où l'on veut s'investir dans un placement au meilleur taux, il faut abandonner l'idée de sécurité et oser défier les risques !

Placer son argent au meilleur taux, des risques à prendre

Les produits d'investissement classiques sont nombreux et garantissent un placement sécurisé, mais leur taux de rendement peut détourner l'attention des investisseurs aguerris. Dans ce cas, il faut se tourner vers les placements dits « placements alternatifs » comme les produits d'art, l'immobilier, les boissons,…etc.

Ils différencient des autres placements par leur forte exposition aux risques, combinée à des taux de rendement pouvant dépasser largement ceux proposés dans les produits d'épargnes ou placements classiques.

Les placements alternatifs se caractérisent comme suit : les produits proposés sont classés comme des actifs financiers qui promettent, avec une bonne gestion des risques, des taux de rendement extrêmement rémunérateurs.

L'investisseur devient propriétaire du produit sous-jacent, mais le donne par la suite en garde. Frédéric Hottinger, grand expert en matière de finance nous étale sont point de vue sur le sujet.

Les placements alternatifs sont très tentants, mais il faut garder à l'esprit qu'un rendement très élevé expose l'investisseur à des risques potentiellement dangereux pour ses finances. Il faudrait tout d'abord se demander si le projet est réalisable.

Concrètement, s'il y a une personne qui propose de racheter un bien immobilier avec un rendement annuel garanti de 7,5 %, cela devra nous laisser dans le doute. Par ailleurs, ces types de placement ne sont pas réglementés.

De ce fait, ils ne sont pas soumis à la surveillance de l'autorité de contrôle des marchés et services financiers. Ils sont proposés à travers des canaux de distribution ou des intermédiaires agréés comme les agents bancaires ou les courtiers d'assurance.

Pour bien réagir face à une offre d'achat de placement alternatif, il faut penser à limiter l'investissement. Toujours éviter les offres trop alléchantes, car c'est souvent synonyme de risque de perte et acheter les produits que l'on connaît et maîtrise bien.